Mosquito Coast Factory, Atelier Benoît-Marie Moriceau

AFTERWARDS

25.05.2013 -

12.10.2013

 

 

 

AFTERWARDS

Une exposition de Adrien Vescovi

 

 

VERNISSAGE

Le samedi 25 mai à partir de 18.00

Exposition visible sur rendez-vous,

du 26 mai 2013 au 25 août 2013

 

Hébergement : une liste d’hôtels et de chambres d’hôtes est disponible sur demande.

Réservations : Un repas est prévu à l'occasion du vernissage. Si vous souhaitez y participer, merci de confirmer votre présence avant le jeudi 23 mai 2013.

 

 

CONCERT ET DJ SETS

 

Les Disques Anonymes

La partie musicale de cette soirée est placée sous le signe des Disques Anonymes, label rennais de synthpop saupoudrée d'electro.

Actifs et créatifs, ils soutiennent de nombreux artistes tels que The Black Regent, Le Common Diamond, Pocket Burger et Piranha.

Ils organisent prochainement leur premier festival, VISIONS, qui aura lieu le 10 Août 2013 à Plouezoc'h.

 

Magnetic Days

Projet né début 2013, Magnetic Days mélange habilement les rythmes enlevés de la House, les mélodies sucrées de la Synth-Pop et l'efficacité minimaliste du Krautrock. Le duo déploie un univers singulier, sorte de voyage initiatique, entre Death in Vegas, Crystal Castles et Koji Kondo (Super Mario / The Legend of Zelda). 

 

Super Crayon

Amorcé en 2010, Super Crayon est un projet musical né de la rencontre entre Nicolas et Corentine. Leur musique est teintée d'influences synthétiques et cinématographiques comme chez Broadcast ou John Maus. Une atmosphère étrange, proche des compositions de John Carpenter qui doit autant à Stereolab qu’à Deux. 

 

Daron Hill

Moitié du duo Black Regent et membre actif du label rennais, Les Disques Anonymes, Daron Hill instille dans ses mixes une House musique parée de pop. Remarqué lors des soirées D.G.N.R, qu'il co-organise avec des membres du RELOU KREW, il enflammera le dancefloor tout au long de la soirée...
Mosquito coast factory se souvient encore de son dernier passage !

 

Remeciements >

Troisième exposition activée pour Mosquito Coast Factory, Afterwards matérialise une nouvelle fois ce désir de faire de l’atelier un lieu d’expérimentations impliquant des collaborations extérieures. Pour cette nouvelle session, l’invitation a été adressée à Adrien Vescovi, artiste dont le protocole de travail obéit aux principes logiques et aléatoires du jeu, de l’assemblage et de l’association d’idées. 
Par des combinaisons ludiques qui convoquent à la fois des préoccupations plastiques, conceptuelles et performatives, le travail d’Adrien Vescovi reprend les mécanismes élémentaires du geste créatif. L’usage de matériaux modestes, matériaux de construction (madrier, parpaing, carton, sable, craie) ou objets du quotidien (corde, pneu, chaussure, débardeur, table, tabouret, vélo, ampoule), conduit à la réalisation d'une série d’œuvres qui révèlent tout autant qu’elles pastichent les méthodes qu'engagent leur conception. Les enjeux liés à la géométrie, à l’équilibre et à la déconstruction renvoient autant aux raisonnements mathématiques qu’aux principes de composition artistique.

 

Le projet qu’il a mis en place à Mosquito Coast Factory poursuit un travail d'installation initié à Glassbox en avril 2013. Lors de cette première phase de recherche, l'artiste a décliné un répertoire de formes de construction qui se trouvent réactualisées ici selon le contexte architectural de l’atelier. À partir de bois et de tissu, il réalise une série de tableaux colorés qui recomposent l’espace d’exposition et nous interroge autant sur la structure du lieu d’exposition, son usage, la façon dont on peux le percevoir que sur les possibles interprétations de ses surfaces picturales déployées dans l’espace. Avec une évidence assez désinvolte, il associe des formes issues de la peinture et de la sculpture moderne, du minimalisme et des premières installations, qu'il remodèle par le filtre parodique du bricolage.